Les Incontournables de Téhéran - L'IRAN 100% SUR-MESURE

PERSONNALISEZ
ESSENTIELS

INCONTOURNABLES

Le traducteur de Google est approximatif
Aller au contenu

Les Incontournables de Téhéran

Où Visiter
LES TOP 5 :   AUTOMNE &   HIVER 2019

Communication explicite - Itinéraire (rythme, étape, visites) adapté - Accueil et professionnalisme du Guide - Documents de voyage précis - Hébergements & Transports de qualité
Excellent Rapport qualité/prix
Nos critères de qualité très exigeants, vous assurent des circuits en conformité avec la directive européenne des voyages à forfait.





















Téhéran est la capitale et la plus grande ville d'Iran. Située dans le nord du pays, au pied des montsElbourz, la ville donne son nom à la province dont elle est également la capitale.

Téhéran a vu sa population multipliée par 40 depuis qu'elle est devenue la capitale à la suite du changement de dynastie de 1786.

Téhéran accueille près de la moitié de l'activité industrielle du pays : industrie automobile, équipements électriques et électroniques, armement, textiles, sucre, ciment et produits chimiques.

La ville et son bazar sont le pôle de commercialisation des tapis et meubles produits dans l'ensemble du pays.

La métropole de Téhéran, dont la superficie a beaucoup augmenté au cours de la seconde moitié du xxe siècle s'étend maintenant sur plusieurs départements de la Province de Téhéran : le département de Téhéran contient la majorité de la ville, qui s'étend aussi sur les départements d'Eslamshahr, de Ray et du Shemiranat. Le terme « métropole » ou « agglomération » utilisé ici n’a pas de valeur administrative.

Il est utilisé dans un sens géographique, pour désigner la ville de Téhéran et sa région urbaine, ce qui correspond à la municipalité de Téhéran et à la province de Téhéran.

Le département de Téhéran est bordé par le département du Shemiranat au Nord, de Damavand à l'Est, d'Eslamshahr, Pakdasht et Ray au Sud et des départements de Karaj et Shahriar à l'Ouest.

La municipalité de Téhéran (shahrdāri) est divisée en 22 arrondissements (mantagheh) municipaux, disposant chacun de son centre administratif. Les arrondissements sont numérotés pour être identifiés, comme sur le plan ci-contre. Téhéran est divisée en 112 quartiers (nāhiyeh).
Tourisme - Les incontournables d'Ispahân


  • Borj-e Miladla tour Milad ») est la plus haute structure d'Iran et la 6e plus grande tour autoportante du monde. Elle est située dans le quartier de Gisha. Elle contient un complexe culturel et le plus haut restaurant tournant du monde. La tour est ouverte au public depuis 2010.
  • Banay-e Azadi (le monument de liberté), le symbole de Téhéran (du moins avant la construction de Milad), est situé à l'ouest de la capitale.
  • Le grand « Bazar de Téhéran », une ville dans la ville, datant du xixe siècle, se situe au sud de Téhéran.
  • L'Avenue Vali-ye Asr : est l'avenue la plus longue de Téhéran, et également une des plus grandes du monde. Elle mesure 18 kilomètres, entre la gare de Téhéran (à 1 100 mètres d'altitude sud de la ville) et la place Tajrish (à 1 600 mètres d'altitude au nord de la ville). Cette avenue voit affluer les Téhéranais de tous âges, qui viennent dans les restaurants branchés ou dans les gargotes traditionnelles pour y déguster du Kaleh Pācheh (tête de mouton), des brochettes de viande avec du riz, ou tout simplement pour se promener à l'ombre de platanes sexagénaires. Ces platanes sont plantés dans des jub, les canaux à ciel ouvert qui acheminent l'eau du massif de l’Elbrouz vers le centre de la ville.
  • Le pont Tabiat : est un pont destiné aux piétons...

Palais

  1. Le palais du Golestān est le palais de la dynastie Qadjare. C'est un vaste ensemble de bâtiments encerclant un jardin. Des restaurations dont la date de fin n'est pas connue sont en cours. Il est situé dans le quartier du Bazar.
  2. Le palais Sa'd Âbâd était la résidence officielle de la famille Pahlavi situé dans un parc arboré sur les hauteurs de la ville contenant plusieurs monuments palatiaux, dont les plus anciens remontent à la dynastie Qadjare.
  3. Enfin, le palais de Niavaran, dernière résidence du Chah, se situe lui aussi dans un complexe contenant plusieurs monuments de l'époque Qajar, comme le palais Sāhebgharanyeh et le Koushk-e Ahmad Shahi. Ces deux ensembles palatiaux se situent sur les hauteurs du Nord de la ville, sites choisis pour leur relative fraîcheur et meilleure qualité de l'air.


Jardins

Les jardins publics téhéranais sont situés dans toute la ville et sont un havre de calme dans une métropole bruyante. Les plus importants sont :

  • Parc Mellat (ex Chahanchahi) dans l'avenue Vali-ye Asr. Le complexe de la Télévision nationale (IRIB) se trouve à proximité.
  • Parc Lāleh (ex Farah) dans le boulevard Keshavarz. Les musées du tapis et d'art contemporain y sont accolés.
  • Parc Saii, sur l'avenue Vali-ye Asr.
  • Parc Danechjou (ex Valiahd) au centre de la ville. L'Opéra de Téhéran (Talar-e Vahdat) se trouve à proximité et le Théâtre de la Ville (Teatr-e Shahr) à l'intérieur du jardin.
  • Parc Shahr dans le sud de la ville, près du Bazar. Il a une superficie de 24,7 ha et a été inauguré en 1960.
  • Parc Niavarān aux pieds du palais du même nom au nord de la ville.
  • Parc Jamchidieh au pied des montagnes surplombant la ville. C'est un des derniers jardins publics construits à l'époque Pahlavi.
  • Pardisan parc d'études animales s'étendant sur plus de 250 hectares au nord-ouest de la ville.



Musées
Téhéran accueille plusieurs musées majeurs de l'Iran. On peut citer les suivants :

  • Le Musée des verres et de la céramique (Abgineh). L'immeuble était la maison de Ghavam os-Saltaneh, un homme politique iranien et a ensuite servi d'ambassade de l'Égypte jusqu'en 1976.
  • Le Musée national d'Iran (Muzeh Iran Bastan), ou musée archéologique, détient une très riche collection sur l'Iran antique et les arts islamiques.
  • Le Musée d'art contemporain est unique dans cette région du monde. Il possède quelques pièces très intéressantes des plus grands artistes contemporains comme Giacometti, Picasso…
  • Le Musée du tapis est proche du musée d'art contemporain et du grand parc public Laleh. Il présente une collection de tapis anciens.
  • Le Musée des joyaux de la couronne possède une extraordinaire collection de joyaux ayant appartenu aux souverains iraniens.
  • Le Musée Reza Abbasi possède une riche collection de miniatures iraniennes.
  • Le Musée d'histoire naturelle, situé au palais de Darabad.
  • Le Musée du cinéma, qui retrace l'histoire du cinéma iranien depuis ses débuts à la fin du xixe siècle.
  • Le Musée de la poste et du télégraphe.
LES SITES INCONTOURNABLES DE TÉHÉRAN
et de sa région
Temps de visite de la ville d'Ispahan et de ses environs
Minimum
2 jours
Maximum
5 jours et +
Sites répertoriés
12/25

Le palais du Golestan
Le palais du Golestan « palais du jardin des fleurs » est l'ancien palais royal qadjar situé dans la citadelle royale de Arg-e Soltanati à Téhéran.

  1. La Salle du trône de marbre est un iwan tapissé de miroirs, de vitraux et de peintures, abritant le Takht-e Marmar.
  2. Le Khalvat-e Karimkhani : À l'extrémité droite du bâtiment se trouvent les restes des appartements privés de Karim Khan Zand,
  3. Le Talar-e Salam : Édifié de 1874 à 1882, le Talar-e Salam  « salle de réception » fut conçu à l'origine comme un musée d'inspiration européenne par Nassereddine Chah
  4. La Salle des miroirs : Au premier étage, la Salle des miroirs est inspirée de la Galerie des glaces de Versailles.
  5. Le Talar-e Adj : À droite du Talar-e Salam, le Talar-e Adj renferme une collection de cadeaux diplomatiques.
  6. Le Chams-ol-Emareh : Quelques années après son couronnement, Nassereddine Chah décide d'étendre le palais de Golestan dans sa partie orientale.
  7. Le Pavillon des badguirs : Le Pavillon des badguirs est un des plus vieux bâtiments du palais du Golestan. Il a été construit à l'époque de Fath Ali Chah Qadjar.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

1
tous les jours
toutes les heures
 



Le palais de Saadabad
Le palais de Saadabad est un ensemble palatial construit par la dynastie Qadjare et la dynastie Pahlavi d'Iran dans le district de Shemiran de Téhéran.

Actuellement, les différentes parties du site du palais de Saadabad sont des musées, dans lesquels les visiteurs peuvent voir certains aspects de la riche histoire culturelle de l'Iran. Certaines parties du site sont utilisées par l'Organisation de l'Héritage Culturel d'Iran qui est responsable de la plupart des artefacts et des sites historiques d'Iran.

Au total, le palais de Saadabad contient dix-huit villas, palais ou pavillons, qui sont les suivants :

1. Palais d’Ahmad Chah (actuellement utilisé par les femmes basij)
2. Palais Chahvand (actuellement Palais Vert)
3. Palais Blanc (actuellement musée national), ancienne résidence privée de la famille du dernier chah
4. Palais Spécial (anciennement Musée d’histoire naturelle, actuellement utilisé comme lieu de réception officielle par la présidence de la République)
5. Palais Noir (actuellement musée des arts contemporains)
6.Villa Shams (sœur du dernier chah, actuellement musée d’ethnologie)
7. Villa Ashraf (nommée d'après la sœur jumelle de Mohammad Reza Pahlavi, actuellement musée des plats historiques)
8. Villa de Gholam-Reza (demi-frère du dernier chah)
9. Villa de la reine-mère (actuellement bâtiment de la République destiné à loger les invités de la présidence de la République ), ancienne villa de Tadj ol-Molouk.
10. Villa d’Ahmad-Reza (demi-frère du dernier chah)
11. Villa d’Abdol-Reza (demi-frère du dernier chah, actuellement centre de contrôle de Sa’dabad)
12. Villa de Bahman Pahlavi (nommée d’après le fils du prince Gholam-Reza, actuellement centre de formation)
13. Villa de Shahram (nommé d’après le fils d’Ashraf Pahlavi, actuellement musée militaire)
14. Farideh Diba
15. Palais de Valiahd Reza Pahlavi (1er palais, actuellement musée des miniatures de Behzad)
16. Palais de Valiahd Reza Pahlavi (2e palais, actuellement musée de Dafineh)
17. Pavillon de Farahnaz et Ali-Reza (enfants du dernier chah Mohammad Reza Pahlavi, actuellement musée de la Calligraphie et du Livre Mir Emad)
18. Pavillon de Leila
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture Fermeture

2






Le palais de Niavaran
Le palais de Niavaran est situé à Téhéran en Iran, dans le quartier de Shemiran au nord de la ville. C'est un complexe architectural constitué de plusieurs palais et d'un musée. Le palais Sahebqaraniyeh, datant du temps de Nassereddine Chah Qadjar et le petit palais d'Ahmad Chahsont aussi situés dans ce complexe.

Le dernier chah d'Iran, Mohammad Reza Pahlavi, y a fait construire un de ses palais qui est le bâtiment principal du complexe.
Ce palais achevé en 1968 était la résidence du souverain et de sa famille avant la révolution iranienne de 1979. Le palais a été dessiné par l'architecte iranien Mohsen Foroughi. Il est d'une superficie de 9 000 m2 sur deux étages et demi. Au départ, le bâtiment était destiné à la résidence des hôtes étrangers du chah, mais une fois terminé il est devenu la résidence principale de la famille Pahlavi.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

3

Ouvert tous les jours
Ouvert tous les jours


Le Musée des verres et de la céramique
Le Musée Ābguineh ou musée iranien du verre et de la céramique est un musée situé à Téhéran. La disposition des œuvres exposées se fait de manière chronologique et thématique dans six salles d'exposition et deux salles d'entrées.

Parmi les objets exposés, l'on peut distinguer des poteries de loam du ive siècle av. J.-C. et des céramiques de toutes les époques, ainsi que des objets en verre qui démarrent au ier siècle av. J.-C.

Des objets en verre européens du xviiie et du xixe siècle sont également exposés.Parmi les céramiques islamiques, on trouve principalement des pièces en provenance de Nishapur, Kashan, Gorgan. Quelques-unes proviennent également de Rey, Saveh.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

4








Le Musée national d'Iran ou Musée archéologique d'Iran
Le Musée national d'Iran ou Musée archéologique d'Iran est un musée archéologique et historique situé à Téhéran. Il a été inauguré en 1937 et conserve des antiquités de la Perse antique comme objets de poteries, en métal, livres, pièces...

Le musée se compose de deux bâtiments. Le premier est consacré aux collections pré-islamiques, le deuxième regroupe tous les objets de l'ère islamique.

Le premier bâtiment se compose de trois salles. Celles-ci contiennent des objets datant du Paléolithique, du Néolithique ainsi que de l'âge du bronzeet du fer jusqu'aux époques mèdes, achéménides, séleucides, parthes et sassanides.

La partie post-islamique du musée a été inaugurée en 1996 et compte trois étages. Elle contient de nombreuses pièces de poterie, de textiles, de textes, d'œuvres d'art, d'astrolabes et de calligraphie originaires des 1 400 ans d'histoire islamique de l'Iran.

Départements du musée

  1. Département préhistorique
  2. Département historique
  3. Département des monnaies et des sceaux
  4. Département islamique
  5. Département paléolithique (dirigé par Fereidoun Biglari)
  6. Département des poteries
  7. Département des inscriptions
  8. Département de la conservation
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

5









Le Musée d'art contemporain
Le Musée d'art contemporain de Téhéran est un musée d'art contemporain situé près du Parc Laleh à Téhéran, en Iran. C'est dans ce musée que sont conservées les plus grandes collections d'art contemporain occidental en dehors d'Europe et des États-Unis.


Organisation et collections

Le musée d'art contemporain de Téhéran est divisé en différents départements :

  1. le département des affaires administratives, qui coordonne les activités de tout le musée ;
  2. le département des affaires artistiques, qui organise la conservation des œuvres et les expositions ;
  3. le bureau des guides et des gardes, qui forme les guides et les gardiens ;
  4. le département des relations publiques, qui s'occupe des relations avec les autres musées et avec le public ;
  5. le service des expositions et archives s'occupe des œuvres du musée ;
  6. le département de photographie, qui conserve les photographies du musée et gère les photographies des œuvres du musée.

On trouve dans le musée des œuvres de Claude Monet, Camille Pissarro, van Gogh, James Ensor, Edouard Vuillard, André Dunoyer de Segonzac, Jules Pascin, André Derain, Louis Valtat, Georges Rouault, Fernand Léger, Pablo Picasso, Alberto Giacometti, Francis Bacon, Max Ernst, René Magritte, George Grosz, Diego Rivera, Jasper Johns, Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Jim Dine, Peter Phillips, James Rosenquist, Fritz Winter, Joan Miró, William Turnbull, Victor Vasarely, Adolph Gottlieb, Richard Hamilton, Georges Braque, Jean-Paul Riopelle, Edvard Munch, Pierre Soulages, Edgar Degas, Mary Cassatt, Maurice Prendergast, František Kupka, Max Beckmann, James Whistler, Edward Hopper, Giorgio Morandi, Giacomo Balla, et Marcel Duchamp.

Dans le musée sont aussi conservées des œuvres d'artistes contemporains iraniens comme Aydin Aghdashloo, Parviz Tanavoli, Bahman Mohassess, Ahmad Esfandiari...


Jardin des sculptures

Le Jardin des sculptures est un espace extérieur faisant partie du complexe du musée qui sert de lieu d'exposition à différentes sculptures :

  1. « Le Thérapeute » de René Magritte ;
  2. « Un homme et une femme » d'Alberto Giacometti ;
  3. « Cheval et cavalier » de Marino Marini ;
  4. « Capricorne » de Max Ernst et d'autres.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

6






Le Musée du tapis
Le musée du tapis est un musée à Téhéran, en Iran, fondé en 1976 qui présente une variété de tapis persans, datant du xviiie siècle jusqu'à nos jours.

Il occupe une superficie de 3 400 m² en bordure du Parc Laleh. Sa bibliothèque compte plus de 7 000 livres.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

7






Le Musée des joyaux de la Couronne
Les joyaux de la Couronne iranienne appelés aussi joyaux de la Couronne impériale de Perse sont une des collections de joaillerie les plus importantes, les plus grandes et les plus diversifiées au monde.

La collection se compose d'un ensemble de couronnes et de trônes, d'une trentaine de tiares, de nombreuses aigrettes, d'épées et de boucliers recouverts de joyaux, de nombreuses pierres précieuses non-montées qui ont été rassemblées par les chahs (rois et empereurs) d'Iran au cours de l'histoire de l'Iran. La quasi-totalité des objets présents dans cette collection ont néanmoins été acquis par les rois de la dynastie safavide qui a régné en Perse entre 1502 et 1736.

L'ensemble comprend :

  1. un globe serti de pierreries (environ 35 kg d'or et 51 000 pierres, essentiellement rubis, émeraudes et diamants)
  2. la couronne des Pahlavi
  3. le diamant Daria-e nour
  4. la couronne des Kiani
  5. un diadème d'émeraude et de diamant
  6. l'épée royale
  7. le diadème Noor-ol-Ain
  8. le diadème de l'Impératrice Farah
  9. la couronne de l'Impératrice
  10. un collier d'émeraude et de diamant
  11. l'épée de Fath Ali Shah Qajar
  12. le trône Naderi
  13. le trône du Paon, sur lequel fut un temps monté le diamant Koh-i Nûr.
  14. la masse royale d'Iran
  15. un collier de diamant et de platine
  16. une broche de saphir et de diamant
  17. l'épée de Nader Shah
  18. les épaulettes et les épées de turquoise
  19. le bouclier de Nader Shah
  20. des perles et un collier d'émeraude
  21. des anneaux, etc.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

8





Le Musée Reza Abbasi
Le musée Reza Abbasi est un musée situé dans le quartier de Seyed Khandan. Il doit son nom au fameux miniaturiste de l'époque safavide, Reza Abbasi

Les collections du musée comprennent des objets provenant du deuxième millénaire av. J.-C., jusqu'au début du xxe siècle et sont disposés chronologiquement.

Un grand nombre de pièces exposées sont des artefacts d'argile cuite, de métal et de pierre datant de la préhistoire, ainsi que des objets de poterie, de métal, de textile, de peinture laquée, de manuscrits et de joaillerie datant des périodes préislamique et islamique.

La bibliothèque possède plus de dix mille ouvrages en persan, français, anglais et allemand à propos de l'histoire de l'art de la Perse et de l'Iran, de l'archéologie et de la peinture classique, ainsi que des œuvres conservées au musée.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

9





Le Grand Bazar
Le Grand Bazar est un ancien bazar historique de Téhéran, en Iran. Il est divisé en plusieurs corridors de plus de 10 km de long, chacun spécialisé dans différents types de marchandises, et comporte plusieurs entrées, Sabze-Meydan étant l’entrée principale.

En plus des magasins, le Grand Bazar abrite des mosquées, des maisons d’hôtes et des banques. Il a accès au système de transport en commun rapide du métro de Téhéran via les stations de Khayam et 15 Khordad.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

10





Le Quartier de Tajrish, son Bazar et le mausolée appelée Imam Zadeh Saleh
Tajrish est un quartier le long de l'extrémité Nord de Téhéran, la capitale de l'Iran. Ce quartier est l'une des plus vieilles parties de Téhéran et est devenu tardivement prisé par les riches à cause de son faible niveau de pollution. En effet, cette partie de la ville est située le long des montagnes au nord de Téhéran. Tajrish est situé dans le district de Shemiran.

Tajrish a un vieux bazar et un mausolée appelée Imam Zadeh Saleh, tous deux sont des lieux touristiques populaires.
La place Tajrish est l'une des parties les plus actives de Téhéran, avec des terminaux de bus et de taxi, centre commerciaux (incluant l'exclusive Tandis Center) et beaucoup de restaurants. Le rond-point de Tajrish est le début de l'avenue Vali-ye Asr, la plus longue voie de Téhéran.

Darband quartier se situant dans le quartier administrative de Tajrish
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

11





Le pont Tabiat
Le pont Tabiat est un pont destiné aux piétons qui relie deux parcs publics (parc Taleghani, à l'est, et parc Ab-o-Atash, à l'ouest), en passant par-dessus la voie express Modares.

D'une longueur de 270 m, il est situé dans la partie nord de la ville. C'est devenu un lieu de promenade et de flânerie, sur trois niveaux, en plein air ou couverts.

Construit à partir de 2010 et inauguré en 2014, il est l'œuvre de Leila Araghian, architecte iranienne (cabinet Diba Tensile Architecture). Il a été récompensé par plusieurs prix, dont le prix Aga Khan 2016 pour l'architecture.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

12




Nos circuits incontournables  

CIRCUIT

PRIX
Sans Surprise
SÉJOUR
En toute sécurité
VOYAGE
Garantie de la préparation au retour
SATISFACTION
Démarche Qualité

Site conçu et développé par Ata Irvani

C
opyright 2013 - 2019
Savoir-faire & Epériences
Maîtrise du tourisme iranien
1
Plus de 25 années d'expérience
2
Maîtrise & Expertise
Bilinguisme
de la Civilisation Persane
3
Disponibilité & Réactivité
À l'écoute de vos demandes
Réactif & disponible 7 jours sur 7
Flexibilté & Rigueur
Faculté d'adaptation à vos demandes
4
Offres précises 100% sur-mesure
Retourner au contenu