Les Incontournables de Tabriz - L'IRAN 100% SUR-MESURE

PERSONNALISEZ
ESSENTIELS

INCONTOURNABLES

Le traducteur de Google est approximatif
Aller au contenu

Les Incontournables de Tabriz

Où Visiter
LES TOP 5 :   AUTOMNE &   HIVER 2019

Communication explicite - Itinéraire (rythme, étape, visites) adapté - Accueil et professionnalisme du Guide - Documents de voyage précis - Hébergements & Transports de qualité
Excellent Rapport qualité/prix
Nos critères de qualité très exigeants, vous assurent des circuits en conformité avec la directive européenne des voyages à forfait.
















Tabriz  est la capitale de la province de l'Azerbaïdjan oriental, au nord-ouest de l'Iran (Azerbaïdjan iranien). Elle se trouve sur le cours de la rivière Talkheh (aussi appelée Aji-Chāi), près du lac d'Ourmia, à proximité des frontières de la République d'Azerbaïdjan et de l'Arménie.

Tabriz est habité depuis la Préhistoire et il reste des traces d'occupation à l'âge du Fer. La première référence faite à Tabriz figure sur une tablette de pierre de l'époque du roi assyrien Sargon II, à la fin du viiie siècle av. J.-C. La tablette se réfère à un endroit appelé « Château de Tauri et Tarmkis », dont les historiens pensent qu'ils étaient situés à l'emplacement de l'actuelle Tabriz. Une légende grecque tardive raconte que Ménélas et Hélène furent immolés à Tauris par Iphigénie, mais cette légende pourrait aussi faire référence à la Tauride (Crimée).

Période contemporaine
Tabriz devient résidence du prince héritier sous la dynastie qadjare, celui-ci servant de gouverneur de la province iranienne d'Azerbaïdjan. Cette grande ville occupe une position stratégique, à la frontière avec l'empire russe, avec lequel les conflits se multiplient. La ville est d'ailleurs conquise par les Russes en 1826. Elle n'est rendue qu'après le traité de Turkmanchai de 1828, par lequel la Perse cède le nord de l'Azerbaïdjan.

En 1921, Reza Shah s'empare du pouvoir par un coup d'État. La modernisation du pays, rebaptisé « Iran », repose en partie sur l'unification et la centralisation. Cette politique décide la concentration des pouvoirs à Téhéran, ainsi que des restrictions dans les domaines de la culture, du patrimoine et de la langue pour les Azéris d'Iran et de Tabriz en particulier.
Tourisme - Les incontournables de Tabriz


Si beaucoup de monuments historiques ont été détruits par les tremblements de terre, d'autres endroits historiques réputés sont visités chaque année par des milliers de touristes iraniens et étrangers. Les objets trouvés par les archéologues dans différents sites archéologiques de la région (dont le fort de Zahhak) sont surtout exposés au musée de Tabriz, inauguré en 1958.

1.- Le bazar : Tabriz est célèbre pour son bazar. Il serait le plus long bazar au monde (environ 3 km sur 2, soit une superficie d'environ 6 kilomètres carrés).
2.-Le Shah Goli ou El-Goli est l'un des attraits touristiques de la ville de Tabriz. Ce monument, dont la date de construction est inconnue, mais qui a été réparé à l'époque d'Abbas Mirza, est situé au milieu d'un grand lac et constitue un lieu de promenade public, depuis les années 1930.
3.- La Khaneh-e Mashroutiyat - maison des constitutionnalistes : musée consacré à la révolution constitutionnelle de l'Iran.

Tabriz compte plusieurs musées, dont les plus importants sont :

  • le musée de la constitution de la ville de Tabriz (1996),
  • le musée d'Azerbaïdjan oriental (ou musée de Tabriz, inauguré en 1958),
  • le musée d'histoire naturelle de Tabriz,
  • le musée de la monnaie et du verre de la ville de Maraqeh,
  • et le musée du professeur Shahriar.

Mausolée des poètes, où est enterré Shahriyār entre autres.

  • La tombe Alshôaraa (« mausolée des poètes ») se trouve rue Séghatoislam.
  • Du côté nord de la tombe de Seyed Hamzé Gourestani, l'on avait coutume d'enterrer la plupart des poètes de cette région.
  • Par ailleurs, la tombe de l'un des grands poètes contemporains iranien, Shahriyār se trouve ici.
  • Assadi Toussi, Ghatran Tabrizi, Hamam Tabrizi et Falaki Shirvani figurent parmi d'autres poètes qui sont enterrés en ce lieu.

  1. La Mosquée bleue : la construction de la mosquée bleue (Masjed-e Kaboud, aussi appelée Firouz Eslam) remonte à 1465. Elle fut bâtie sur l'ordre de Djahan Shah, chef d'une dynastie turkmène. C'est la diversité et la finesse des faïences ainsi que la coordination des couleurs qui ont fait la célébrité de ce monument.
  2. La mosquée Saheb Alamr située en direction de l'avenue Daraï de Tabriz sur la côte nord du Bazar, fut construite à l'époque de Shâh Tahmasb, et dispose de deux grands minarets et d'un dôme.
  3. Dans le quartier Bilankouh de Tabriz se trouvent deux tombes appartenant l'une à Kamal Odin Mohammad Massoud Khadjandi, poète des VIIIe et IXe siècles de l'hégire, et l'autre Kamalodine peintre et miniaturiste du xe siècle de l'hégire.
  4. Il existe également une autre tombe attribuée à l'un des enfants de l'imam Ali, qui est située au sommet de la forteresse de Sarkhab, dans les montagnes d'Inal et Zinal, dont l'architecture remonte à l'époque Ilkhani.
  5. L'église Saint-Lazare de Tabriz, de culte catholique, a été construite en 1912 dans le style néo-gothique.

Tabriz compte 132 parcs, dont 97 sont des petits parcs, 31 des parcs régionaux et 4 des parcs municipaux. D'après les statistiques de 2005, ces parcs couvraient une surface de 8 548 km2, soit environ 5,6 m2 par habitant.

Le plus ancien parc de Tabriz est le Jardin des Roses (Bagh-e Golestan), qui a été aménagé pour la première fois à l'époque Pahlavi. Les autres parcs importants sont le parc Khaqani, près de la mosquée bleue, et le parc d'El-Goli, au sud-est de la ville.
LES SITES INCONTOURNABLES DE TABRIZ
et de sa région
Temps de visite de la ville d'Ispahan et de ses environs
Minimum
1 jours
Maximum
3 jours et +
Sites répertoriés
9/20

Le Musée de la constitution
Le Musée de la Constitution de Tabriz, également connue sous le nom de Khaneh Mashrouteh, est un édifice historique situé à côté du Grand Bazar de Tabriz, sur l'avenue Motahari.

Pendant les années qui ont conduit à la révolution constitutionnelle (et après), la maison a été utilisée comme lieu de rassemblement des dirigeants, des militants et des sympathisants du mouvement. Parmi eux, les personnes les plus célèbres étaient Sattar Khan, Bagher Khan, Séqat-ol-Eslam Tabrizi et Haji Mirza Aqa Farshi et le fondateur Haji Mehdi Kuzeh Kanaani, lui-même un activiste révolutionnaire et une personnalité réputée de son temps; qui s’appelait Abolmele, c’est-à-dire le père de la nation à l’époque. Le bâtiment de deux étages a été construit en 1868 par Haj Vali Me'mar-e Tabrizi. La partie la plus belle de la maison est une lucarne et un couloir décorés de verre et de miroirs colorés.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

1



 

Le Musée d'Azerbaïdjan oriental
Le musée d'Azerbaïdjan, ou musée de Tabriz, inauguré en avril 1958 sous le règne de Mohammad Reza Pahlavi, ce musée est consacré à l'histoire et à l'archéologie de la région. C'est l'un des plus importants d'Iran, concernant ces domaines. Il se trouve non loin du parc Khaqani et de la mosquée Bleue.

Une dizaine de vitrines d'exposition présentent des pièces anthropologiques d'une haute signification pour l'histoire locale. Certaines pièces du musée remontent au ve siècle av. J.-C. La numismatique est particulièrement représentée avec des pièces de différentes époques des trois derniers siècles av. J.-C. Les objets d'art islamique quant à eux s'étendent ici du xe siècle au xviie siècle. L'exposition permanente expose aussi des objets rattachés à la révolution constitutionnelle. Les visiteurs trouvent également des objets d'art occidental, avec des statues de bronze et des tableaux d'artistes européens.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

2






L'église Saint-Lazare
L'église Saint-Lazare est une église catholique située à Tabriz en Iran dans la province de l'Azerbaïdjan oriental. Dédiée à saint Lazare, elle a été construite en 1912 dans le quartier de Mearmear.

L'église possède une façade en briques. Elle mesure 30 mètres de hauteur et 15 mètres de largeur avec un clocher sur un petit balcon. Elle est toujours ouverte au culte.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

3





La Mosquée bleue
La mosquée bleue est un édifice religieux situé à Tabriz, construite en 1465 pour une dynastie Turkmène. Elle est actuellement assez ruinée, mais appartenait à un grand complexe architectural comprenant entre autres une citerne, une bibliothèque, une tombe et une khanqah. La partie survivante n'est d'ailleurs pas clairement identifiée.

Le plan de cette mosquée était proche de celui de la mosquée de Van - en Turquie - (1389-1400) : une chambre sous dôme entourée sur trois côtés d'un portique en U et pourvue d'une excroissance qui servait peut-être de mausolée. Deux minarets surplombaient l'édifice.

Le décor, d'une qualité assez exceptionnelle, était réalisé en carreaux de céramique glaçurée de six couleurs et en lambris de marbre. Le vocabulaire décoratif des timurides, notamment les palmettes rumies, s'y retrouve, comme dans la plupart des constructions turkmènes.

Cette mosquée constitue un jalon important dans l'architecture islamique. Elle pourrait avoir inspiré les réalisateurs de la mosquée verte de Brousse, à laquelle travaillèrent des artisans de Tabriz.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

4







La mosquée Saheb Alamr
La mosquée Saheb Alamr, la mosquée Masjid-e Sāheb ol Amr ou le roi Tahmasp est une mosquée située à l'est de la place Saaheb Aabaad à Tabriz. La mosquée a été construite en 1636 et a été détruite et réparée. Le nom Sāheb ol Amr  est l’un des titres du douzième Imām.

Cependant, le bâtiment fut détruit par le souverain ottoman Murad IV après l’invasion de Tabriz en 1638. Une fois que les troupes perses ont réaffirmé le contrôle de la ville, la mosquée a été reconstruite mais a été gravement endommagée par un tremblement de terre qui a frappé la ville peu après. La place entière ainsi que la mosquée ont été reconstruites par Goli Khan Danbali.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

5







Le bazar de Tabriz
Le bazar de Tabriz en Iran est l'un des plus anciens bazars du Moyen-Orient. Il se développe en particulier au xiiie siècle grâce à l'intense commerce le long de route de la soie. L'ensemble du bazar est progressivement agrandi au cours des siècles, mais il est complètement reconstruit au xviiie siècle sous les dynasties Zand et Kadjar. Avec une superficie de 75 hectares, c'est l'un des plus grands bazars couverts du monde.

Il s'agit d'un des plus beaux et des plus impressionnants exemples encore complets de bazar traditionnel du Moyen-Orient, ce qui lui a valu d'être classé en 2010 au Patrimoine mondial de l'UNESCO.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

6
Atashgah Blvd


Fermé à 17:00


Le jardin d’El-Goli
Le jardin d’El-Goli (Gol en turque signifie en effet "bassin") aux dimensions de 263 mètres sur 366 se situe dans la ville de Tabriz. La construction de cet édifice commença sous le règne des Aq Koyounlou et continua jusqu’à l’époque safavide. Le prince Gahramân Mirzâ, fils d’Abbâs Mirzâ, ainsi que le gouvernement de Tabriz firent réparer le bassin et construire un édifice de deux étages au milieu de ce bassin. L’eau vient de cinq ruisseaux environnants. Depuis 1930, cet endroit est devenu un site touristique.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

7





Le jardin Khaqani
Le jardin Khaqani est l'un des jardins de Tabriz situés dans le centre de cette ville, à proximité de la Mosquée Bleue et du musée de l'Azerbaïdjan.

Dans ce parc la célèbre statue de Khaghani du célèbre poéte azerbaïdjanais a été installé en 2001.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

8





Kandovan
56km au sud de Tabriz
Kandovan est un village troglodytique de la province d'Azerbaïdjan oriental, à proximité de Tabriz, dans le nord-ouest de l'Iran.

Le site est semblable aux villages troglodytes de Cappadoce, en Turquie. Comme en Cappadoce, le sol de la région est formé d'ignimbrite, un matériau volcanique fin, transporté sur de longues distances, soudé à chaud lors de sa retombée, et formant de vastes et épaisses nappes.

Ce matériau, plus communément appelé tuf, se taille aisément. Les habitations troglodytes de Kandovan ont été taillées dans la roche il y a plusieurs centaines d'années (trois mille ans pour certaines) et sont encore habitées.

Les habitants de la région prêtent à l'eau minérale de Kandovan des propriétés curatives : elle est considérée comme un remède aux maladies rénales. Les visiteurs venus de Tabriz ou d'ailleurs en rapportent toujours plusieurs bidons.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

9




Nos circuits incontournables  

CIRCUIT

PRIX
Sans Surprise
SÉJOUR
En toute sécurité
VOYAGE
Garantie de la préparation au retour
SATISFACTION
Démarche Qualité

Site conçu et développé par Ata Irvani

C
opyright 2013 - 2019
Savoir-faire & Epériences
Maîtrise du tourisme iranien
1
Plus de 25 années d'expérience
2
Maîtrise & Expertise
Bilinguisme
de la Civilisation Persane
3
Disponibilité & Réactivité
À l'écoute de vos demandes
Réactif & disponible 7 jours sur 7
Flexibilté & Rigueur
Faculté d'adaptation à vos demandes
4
Offres précises 100% sur-mesure
Retourner au contenu