Musique - Instruments - - CIRCUITS EN IRAN

Téhéran, Tehran, Kashan, Kachan, Ispahan, Esfahan, Shiraz, Chiraz, Yazd, Kerman, Bam, Mashhad, Machhad, Qom, Tabriz, Ahvaz, Suse, Persepolis, Persépolis, Naqsh-e Rostam, Pasargad, Passargad, Golestan, Kish, Qeshm
Téhéran, Tehran, Kashan, Kachan, Ispahan, Esfahan, Shiraz, Chiraz, Yazd, Kerman, Bam, Mashhad, Machhad, Qom, Tabriz, Ahvaz, Suse, Persepolis, Persépolis, Naqsh-e Rostam, Pasargad, Passargad, Golestan, Kish, Qeshm
Téhéran, Tehran, Kashan, Kachan, Ispahan, Esfahan, Shiraz, Chiraz, Yazd, Kerman, Bam, Mashhad, Machhad, Qom, Tabriz, Ahvaz, Suse, Persepolis, Persépolis, Naqsh-e Rostam, Pasargad, Passargad, Golestan, Kish, Qeshm
Téhéran, Tehran, Kashan, Kachan, Ispahan, Esfahan, Shiraz, Chiraz, Yazd, Kerman, Bam, Mashhad, Machhad, Qom, Tabriz, Ahvaz, Suse, Persepolis, Persépolis, Naqsh-e Rostam, Pasargad, Passargad, Golestan, Kish, Qeshm
Téhéran, Tehran, Kashan, Kachan, Ispahan, Esfahan, Shiraz, Chiraz, Yazd, Kerman, Bam, Mashhad, Machhad, Qom, Tabriz, Ahvaz, Suse, Persepolis, Persépolis, Naqsh-e Rostam, Pasargad, Passargad, Golestan, Kish, Qeshm
DE VOYAGE EN IRAN
VOTRE PARTENAIRE
Voyagiste et réceptif franco-iranien
Téhéran, Tehran, Kashan, Kachan, Ispahan, Esfahan, Shiraz, Chiraz, Yazd, Kerman, Bam, Mashhad, Machhad, Qom, Tabriz, Ahvaz, Suse, Persepolis, Persépolis, Naqsh-e Rostam, Pasargad, Passargad, Golestan, Kish, Qeshm

Nous sommes impatients de discuter de vos circuits en Iran et de toutes vos questions. Entrez vos coordonnées dans CONTACT et nous vous contacterons sous 24 heures

Aller au contenu

Musique - Instruments -

Tout savoir sur l'Iran
Principaux instruments de musique d'Iran

Les instruments de musique venant d'Iran ont connu une histoire difficile du fait de l'interprétation parfois ultra-orthodoxe du Coran par les chiites en ce qui concerne le rôle de la musique. Parfois tolérés, parfois interdits, ils sont restés très sobres, très petits et n'ont guère reçu de développement. On y a encensé les vertus de discrétion et d'intimité pour justifier leur existence, à l'inverse par exemple des instruments indiens. Ils se sont de plus propagés dans d'autres pays grâce à l'influence de la culture perse.

Instruments à cordes pincées :

  • Barbat
  • Dotâr
  • Qanûn
  • Rabâb
  • Setâr
  • Tambur
  • Târ

Instruments à cordes frottées :

  • Kamânche
  • Ghaychak

Instruments à cordes frappées :

  • Santûr

Instruments à vent :

  • Balaban
  • Nay
  • Neyanban
  • Zurna

Instruments de percussion :

  • Daf
  • Dammam
  • Dohol
  • Dotable
  • Doyre
  • Tas
  • Tombak

Les harpes (chang) ont joué un rôle important dans la musique classique perse jusqu'au xvie siècle. Elles ont été remplacées par le piano "quart de ton" qui a été introduit en Iran depuis l'Occident à la même époque. Certains des instruments cités ci-dessus sont à l'origine d'instruments créés dans les pays voisins.

Certains instruments comme les zurna, neyanban, dohol, ne sont plus utilisés dans le répertoire classique comme ils pouvaient l'être à la période sassanide, mais restent utilisés dans la musique folklorique persane.

Beaucoup d'instruments non iraniens onr été introduits dans la musique classique de l'Iran moderne : le piano, le violon, la clarinette, puis, petit à petit, tous les instruments classiques occidentaux (violoncelle, contrebasse, hautbois…).

La musiqi-e assil est devenue un passe-temps après que les cassettes audio eurent été introduites dans les années 1960. Avant la révolution de 1979, l'Iran produisait des stars de la chanson comme Gholam Hossein Banan et des instrumentistes comme Abol Hassan Saba, Ahmad Ebadi, Hossein Tehrani, Faramarz Payvar, Hassan Kassayi et Javad Maroufi.





La révolution islamique de 1979 a inauguré une renaissance de la musique classique perse de laquelle ont émergé des célébrités nationales et internationales comme Mohammad Reza Shadjarian,Parissa, Parviz Meshkatian, Hossein Omoumi, Kayhan Kalhor, Mohammad Reza Lotfi, Hossein Alizadeh, Madjid Khaladj, Darioush Tala'i, Shahram Nazeri, Madjid Kiani, les frères Kamkar-s et bien d'autres. Bien que la révolution ait entraîné la popularité de la musique classique, la musique et l'islam n'ont pas toujours fait bon ménage, et beaucoup d'Iraniens très conservateurs ne voyaient pas d'un bon œil même les mélodies et les paroles les plus simples. Le rôle des femmes dans la musique a aussi été réduit à l'occasion de la révolution ; il leur a été désormais interdit de chanter en public, mais elles peuvent encore jouer d'un instrument.

Copyright 2020 - laperse.fr & Afsaneh Gasht Tour & Travel Compagny - Tous Droits Réservés
PARTEZ  AVEC  LAPERSE.FR &
SON AGENCE AFSANEH GASHT


Spécialiste : circuits en Iran en INDIVIDUEL et en GROUPE



Afsaneh Gasht - Tour & Travel Compagny

Bandar Anzali & Téhéran - Iran

Tél. Iran : 00 98 13 44 55 25 51

Mobile France : 00 33 (0)6 16 72 92 29 via WhatsApp

Email : infos@laperse.fr
www.laperse.fr
Afsaneh Gasht

Membre de l'association iranienne des voyagistes, est autorisé d'exercer son activité par l'Organisation iranienne du patrimoine culturel, de l'artisanat et du tourisme


         
Notre but est de vous offrir
le plus beau séjour en IRAN
Des séjours qui s’adaptent à vos envies

______________________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________________
Retourner au contenu