Les Incontournables de Hamadan - L'IRAN 100% SUR-MESURE

PERSONNALISEZ
ESSENTIELS

INCONTOURNABLES

Le traducteur de Google est approximatif
Aller au contenu

Les Incontournables de Hamadan

Où Visiter
LES TOP 5 :   AUTOMNE &   HIVER 2019

Communication explicite - Itinéraire (rythme, étape, visites) adapté - Accueil et professionnalisme du Guide - Documents de voyage précis - Hébergements & Transports de qualité
Excellent Rapport qualité/prix
Nos critères de qualité très exigeants, vous assurent des circuits en conformité avec la directive européenne des voyages à forfait.

















Hamadan ou Hamedan ou en dialecte locale Hemedan est l'une des principales villes d'Iran dans la région occidentale et montagneuse du pays, capitale de la province du même nom.

Cette ville est située sur les pentes de l'Alvand, à plus de 1800 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui fait d'elle l'une des villes les plus froides de l'Iran. Hamadan est considérée comme l'une des villes la plus ancienne d'Iran et l'une des plus anciennes du monde. En 2006, le Majlis (l'assemblé nationale) a déclaré Hamadan capitale iranienne de l'histoire et la civilisation. Elle est connue dès l'Antiquité sous le nom d'Ecbatane capitale de la Médie et du premier empire persan.

La ville se développe autour des sept remparts de la forteresse d'Ecbatane. Au vie siècle av. J.-C., elle voit naître le roi perse Cyrus le Grand, qui la fera tomber sous sa domination vers 550 av J.-C. en battant le roi Astyage, son grand-père maternel. Ecbatane devient alors une capitale de l'empire perse.
Tourisme - Les incontournables de Hamadan

La ville abrite le tombeau d'Avicenne et le mausolée qui abrite censément les tombes d'Esther et de Mardochée ce qui en fait un haut lieu de pèlerinage pour les Juifs d'Iran. Les tombes d'Esther et de Mardochée sont aussi respectées des Musulmans Chiites et Sunnites Iraniens, car ils sont associés à la tradition Biblique, dont le Coran reprend de nombreux aspects et passages.

  1. Mausolée Esther & Mardochée
  2. Mausolée d'Avicenne
  3. Mausolée de Baba Taher
  4. Gonbad-e Alavian
  5. Borj-e Qorban
  6. Nush-i Djân
  7. Nahâvand
  8. La grotte Ali Sadr
  9. Ganj Nameh
  10. Lion de pierre
LES SITES INCONTOURNABLES DE HAMADAN
et de sa région
Temps de visite de la ville de Hamadan et de ses environs
Minimum
1 jours
Maximum
3 jours et +
Sites répertoriés
10/10

Mausolée Esther & Mardoché
À Hamadan, la reine Esther veille sur les Juifs.

C'est dans la ville de Hamadan que se trouve le mausolée qui abrite censément les tombes d'Esther et de Mardochée ce qui en fait un haut lieu de pèlerinage pour les Juifs d'Iran. Son courage a permis de sauver les Juifs de la destruction et de l’extermination et donné lieu à la fête de Pourim.

Mardochée est un personnage du livre d'Esther dans la Bible. Il est un fils de Jaïr et est issu de la tribu de Benjamin, l'une des deux tribus qui constituèrent le royaume de Juda avant sa destruction par les Babyloniens et les déportations de l'élite du royaume vers les provinces de l'Empire perse.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

1
tous les jours
toutes les heures
 

Mausolée d'Avicenne
Le grand Avicenne (Bou Ali Sina) est l'un des plus célèbres philosophes, physiciens et savants de la Perse médiévale. Né à proximité de Boukhara dans la province de Grand Khorasan (actuellement en Ouzbékistan) et mort en à Hamadan, il dévoile très jeune son génie. Célèbre dès l'âge de 17 ans, il guérit un prince samanide l'ayant appelé à son chevet.

Ses disciples l'appelaient « Cheikh el-Raïs », prince des savants, le plus grand des médecins, le Maître par excellence, le troisième Maître (après Aristote et Al-Fārābī).

Avicenne fut enterré près d'Hamadan. Son tombeau est resté un lieu de pélerinage jusqu'au xxiesiècle. Jusqu'en 1950, il n'était signalé que par une simple « lanterne des morts » en granit. En 1952, un mausolée monumental a été inauguré sur sa tombe à Hamadan.

Il s'agit d'une colonnade de granit en 12 piliers, symbolisant les douze sciences du savoir d'Avicenne, couronnés par une toiture conique.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

2






Mausolée de Baba Taher
Surnommé Oryan (en français « nu »), Baba Taher est un grand soufi et poète iranien du xie siècle. Il est né, mort et enterré à Hamadan.

L'Eshārāt (Les indications) de Baba Tāher, écrit en arabe comprend les aphorismes qui lui sont propres.

Par leurs reflets mystiques et amoureux, ses quatrains lyriques sont populaires pour leur impressionnante beauté. Ses quatrains ont été chantés à l'origine en dialecte de Pahlavi, mais ils ont pris leur forme lure, kurde et persane contemporaine au cours du temps.

Son mausolée se dresse au sommet d'une colline au nord-ouest de Hamadan. Le bâtiment principal du complexe a un plan carré et est formé par une série de prismes équipés de trous et d'ouvertures pour laisser entrer la lumière.

Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

3

Ouvert tous les jours



Gonbad-e Alavian
Le principal tombeau antique de la ville est le Gonbad-e Alavian, une belle tour funéraire carrée, qui a perdu son dome.

Ce tombeau du XIIe siècle de la famille Alavi - grande famille durant la période seldjoukide (1051-1220) - est probablement l'un des plus intéressants de Hamadan. Noter la mosquée funéraire seldjoukide (XIIe siècle), bien conservée, en dépit de la disparition de la coupole remplacée par un toit. Pénétrer aussi dans la salle centrale, carrée, flanquée de quatre petites tours. Attardez-vous sur l'excellente conservation des ornementations de stuc. Motifs floraux en vrille sur les murs extérieurs et décor géométrique richement ajouré sur le mihrab. Possibilité d'accéder aux tombeaux, situés dans la crypte, par l'escalier en colimaçon.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

4

Tous les jours
9:00
20:00


Borj-e Qorban
Situé dans la partie orientale de la ville hamadan, le Borj-e Qorban (dôme de Qorban) est une tour en briques à douze pans et un lieu de pèlerinage. Il serait censé contenir la tombe de Hafez Abol Ala de Hamadan (XIIe siècle après JC). La pierre tombale à l'intérieur du dôme date de la période safavide, mais le bâtiment lui-même avec sa coupole pyramidale ne peut être attribué à des périodes postérieures au XIIIe siècle.

Apparemment, il n'y a pas de relation entre la pierre tombale et le bâtiment principal, c'est-à-dire une structure simple en brique sans aucune inscription. stucs et ornements.

Il  comprend une tour en brique à douze côtés et un dôme en forme de pyramide en brique composé de douze panneaux (en brique). La partie externe du bâtiment est composée d'arches au design unique et spectaculaire. Au centre de la tour se trouve une simple tombe dont la pierre tombale est liée à la période safavide. Il est dit qu'une personne du nom de 'Qorban' a construit une tranchée dans cette zone pour protéger les habitants de cette localité contre l'invasion d'Afgan. De là le nom de cette tour. La tour Qorban a été enregistrée par l'Organisation du patrimoine culturel iranien.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

5







Tepe Nush-i Jan
Tepe Nush-i Jan est un site archéologique mède situé à l'ouest de l'Iran, au sud à 60 kilomètres de l'ancienne Ecbatane, découvert par David Stronach et son équipe en 1965. Il comprend le premier temple mède mis au jour dans la région d'origine de ce peuple.

Le complexe architectural est découvert en 1965 à l'occasion d'une prospection, et cinq campagnes de fouilles sont menées de 1967 à 1977. Il s'agit d'un sanctuaire fondé au milieu du VIIe siècle, avant J.-C. dont l'activité s'est sans doute élargie après sa création mais qui fut abandonné peu après.

Il n'est pas encoré établi si le site est un temple entouré de bâtisses nécessaires à son fonctionnement ou plutôt une résidence princière dont le caractère religieux ne serait pas la fonction principale
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

6






Nahavand
Au nord-ouest de cette ville, le site de Tapeh Giyãn a été occupé depuis le milieu du ~Ve mil. Les archéologues ont reconnu cinq niveaux d’occupation, jusqu’à la seconde moitié du ~IIe mil.

On y a retrouvé peu d’architecture, mais un grand nombre de céramiques: poteries peintes décorées de bouquetins et de léopards stylisés, figurines en terre cuite, poteries typiques ornées d’oiseaux stylisés et de motifs de peigne.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

7





Ganj Nameh
Ganj Nameh (littéralement "inscription du trésor") est une inscription antique, à 10 km de Hamadan, sur les flancs de Monts Alvand en Iran.

L'inscription, qui a été gravée dans le granite, est composée de deux sections. L'une (sur la gauche), a été commandée par Darius Ier (512-485 av. J.-C.) et l'autre (sur la droite) a été commandée par Xerxès Ier (485-465 av. J.-C.). Les deux sections, qui ont été gravées dans les 3 langues anciennes suivantes:néo-Élamite, néo-Babylonien et vieux-persan, commencent par une prière au Dieu Ahura Mazda et décrivent les lignées et les accomplissements des rois mentionnés.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

8





Lion de pierre ou Shir-e Sangi de Hamadan
Le lion de pierre de Hamadan est un monument historique situé à Hamadan, en Iran. Le lion de pierre  repose sur une colline où se trouverait un cimetière de l'époque des Parthes.

Lors de sa construction initiale, cette statue avait une contrepartie jumelle pour laquelle ils constituaient tous deux la vieille porte de la ville. Lors de la conquête islamique de la Perse, les Arabes victorieux ont qualifié la porte de bâb ul-asad : "la porte des lions").

Mardāvij, un prince de la province de Guilan, tenta sans succès de transporter l'un des lions à Ray. Irrité par l'incapacité de les déplacer, il ordonna leur démolition. Un lion a été complètement détruit, tandis que l'autre a eu le bras cassé et tiré au sol. Le lion à demi démoli gisait sur le sol jusqu'en 1949, date à laquelle il a été ressuscité à l'aide d'un bras supplémentaire intégré.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

9





Grotte Ali Sadr
Les particularités de la grotte Ali Sadr

Située à une altitude de 1900 mètres au-dessus du niveau de la mer, la grotte Ali Sadr, composée d’un grand lac et de galeries accessibles en barque, est un des plus beaux sites naturels de l’Iran.

Son lac, atteignant parfois une profondeur de quatorze mètres, est translucide, sans couleur, sans odeur, avec un goût naturel, mais son eau n’est pas potable.

Tout au long de l’année, l’intérieur de la grotte a une température fixe de douze degrés. Jusqu’à nos jours, aucune vie animale n’a pu être décelée à l’intérieur. Le sol et le plafond sont recouvert de stalactites et stalagmites de différentes configurations formées au cours de millions d’années de transformations chimiques. L’air est léger, sain, sans poussière aucune et offre une ambiance paisible ; si vous allumez une bougie sous ses voûtes enchanteresses, sa flamme ne tremblera pas.

A ce jour, on a identifié quatorze kilomètres de galeries dont quatre kilomètres ont pu être aménagés pour les visiteurs. Dans les premières années de sa découverte, du fait du manque de compétence des responsables et de la cupidité de certaines personnes, quelques stalactites, résultant d’un long processus naturel s’étalant sur des millions d’années, ont été emportées et vendues pour décorer des aquariums au bazar.

Fort heureusement, ces pillages n’ont pas entamé la beauté féerique d’un décor qui continue d’émerveiller le cœur des amoureux de la nature.
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

10




Nos circuits incontournables  

CIRCUIT

PRIX
Sans Surprise
SÉJOUR
En toute sécurité
VOYAGE
Garantie de la préparation au retour
SATISFACTION
Démarche Qualité

Site conçu et développé par Ata Irvani

C
opyright 2013 - 2019
Savoir-faire & Epériences
Maîtrise du tourisme iranien
1
Plus de 25 années d'expérience
2
Maîtrise & Expertise
Bilinguisme
de la Civilisation Persane
3
Disponibilité & Réactivité
À l'écoute de vos demandes
Réactif & disponible 7 jours sur 7
Flexibilté & Rigueur
Faculté d'adaptation à vos demandes
4
Offres précises 100% sur-mesure
Retourner au contenu